Une équipe expérimentée pour répondre à vos questions

Les techniques non invasives sous anesthésie locale pratiquées à notre clinique minimisent les cicatrices et les effets secondaires, favorisant ainsi une période de convalescence de courte durée.

Avant et après l’opération

Saviez-vous que...

La marche est encouragée le jour même de l’opération. Elle doit être réalisée sans excès, mais de manière régulière et répétitive. La marche contribue à prévenir les phlébites. Les sports et l’activité physique pourront être repris graduellement 10 jours après l’intervention.

Des instructions préopératoires simples

  • L’intervention étant faite sous anesthésie locale, il n’est donc pas nécessaire d’être à jeun.
  • Il est fortement recommandé de ne pas consommer d’alcool la veille de l’opération.
  • L’intervention requiert le rasage des jambes, qui doit être fait 24 heures avant le début de la chirurgie.
  • Il est préférable de ne pas s’épiler le matin de l’opération et de ne pas utiliser des crèmes épilatoires, car ces produits peuvent être irritants.
  • Ne pas appliquer de crème ni tout autre produit hydratant sur vos jambes 24 heures avant la chirurgie.

Les patients sous médication doivent en aviser le Dr Mercier

Les patients qui prennent des anticoagulants (Coumadin, Plavix ou autres) ou toute autre médication devront en informer le Dr Mercier, qui vous indiquera la procédure à suivre.

Déroulement de l’intervention lors de la journée opératoire

Le patient doit se présenter à la clinique de 15 à 20 minutes avant le début de l’intervention. Une fois accueilli et enregistré par la secrétaire, le patient sera rencontré par le Dr Mercier, pour ensuite être invité à aller se changer. Le patient est alors pris en charge par l’assistante médico-chirurgicale, qui lui indiquera la marche à suivre et les prochaines étapes préalables à la chirurgie. Après que le patient soit entré dans la salle d’opération, en position debout, on effectue un marquage précis des veines malades à partir de l’échographie. Toutes les interventions sont réalisées avec l’assistance d’une infirmière en service interne ainsi qu’une assistante médico-chirurgicale.

Une visite postopératoire comprise dans le traitement est prévue sept à dix jours suivant l’intervention.

Une fois la chirurgie terminée, les patients se voient remettre toute les consignes nécessaire avant la prochaine visite, qui a lieu habituellement entre sept et dix jours suivants l’opération. Un feuillet complet expliqué par la Dr Mercier vous sera remis: il décrit la marche à suivre pour les pansements et les étapes postopératoires. Tous les patients pourront joindre le Dr Mercier à son numéro de téléphone cellulaire personnel, afin de la contacter en dehors des heures d’ouverture de la clinique, si nécessaire.

Quelques conseils postopératoires et questions fréquentes

  • Alcool : la consommation d’alcool est déconseillée pendant les les trois jours suivant la chirurgie.
  • Avion : les vols de courte durée sont permis dans les sept jours suivant l’opération. Pour les vols de longues durées, il est recommandé d’attendre quatorze jours.
  • Soleil : l’exposition au soleil est permise, mais avec application d’écran solaire seulement.
  • Travail : plusieurs patients décident d’aller travailler dès le lendemain de l’intervention, avec leur pansement et leur bas de compression. Nous recommandons de prendre trois jours d’arrêt en fonction du type de métier exercé.
  • Sport/Exercice : la reprise d’activités physiques de haute intensité est conseillée après dix jours seulement, et ce, sur une base graduelle.
  • Eau : l’exposition à l’eau est déconseillée au cours de 48 premières heures.
  • Conduite : les patients peuvent conduire tout de suite après l’intervention, si les pansements ne les incommodent pas trop.

Coûts associés à l’opération et à la consultation

Des frais de 175$ sont associés à la consultation, qui comprend une échographie et une évaluation physique complète des jambes. À la suite de cette visite, chacun des patients reçoit un diagnostic ainsi qu’un plan de traitement approprié. Les patients ne nécessitant pas de traitements chirurgicaux seront référés a d’autre médecins phlébologues. Les coûts pour un traitement chirurgical varient en fonction de l’état de la maladie variqueuse et de la technique utilisée. Des bas de compressions ainsi que deux visites postopératoires sont compris dans les frais de la chirurgie.